pas-de-chimio-pour-moi

pas-de-chimio-pour-moi

Une séance avec un magnétiseur

Aujourd'hui Martine et moi sommes allées au Salon des médecines douces, enfin nous y sommes retournées parce qu'en décembre on avait acheté pour nous et pour nos proches des bracelets qui font du bien avec des pierres. Martine avait lu que certaines étaient radioactives et nous voulions les faire changer. Le magnétiseur nous a tout bien expliqué et qu'entre autre elles étaient tellement peu radio actives que nous ne risquions rien, d'ailleurs lui les porte constamment depuis plusieurs années. Il nous a aussi montrer un dossier de la CRIIRAD qui parlait de l'innocuité de ses bijoux. Une fois rassurées, il m'a proposé gratuitement une séance de magnétisme et m'a retiré la lourdeur que j'avais dans les genoux et a bien diminué la douleur que j'ai dans le bras droit à cause d'une capsulite. Après, je me suis sentie épuisée et avec la chaleur, j'ai eu un malaise. Heureusement un grand costaud passait à ce moment là et m'a rattrapée. Je me suis assise un moment et après je suis passée chez le pharmacien pour faire prendre ma tension. Elle est assez basse, (10,5) mais rien de grave. Entre la pharmacie et la maison, on a du affronter une espèce tornade glaciale de grêle... En arrivant à la maison, j'avais l'impression qu'on étaient des rescapées de l'enfer.

 

Ce matin, je pesais 86,7 kg, j'ai donc perdu 5,2 kg en 11 jours. Je n'ai toujours pas faim, mais un  peu envie de manger. J'ai des phantasmes d'un tas de plats et d'ailleurs, je vais beaucoup sur des sites de cuisine et de restaurant et imagine, ce que je pourrais manger d'ici quelques mois. Le jeune s'arrête le 9 mars, après 21 jours de reprise, puis encore beaucoup de légumes et de fruits avant de faire de temps en temps des incursions vers le cuit et tout ce qui est mauvais pour moi : fromage, gluten, sucre....

 

J'ai changé ma manière d'absorber l 'Aloé Véra, j'i vu que j'en perdais dans l'extracteur donc maintenant je mange le gel... Ça n'a pas de goût. C'est un peu bizarre comme texture, mais si ça me fait vraiment du bien, ça vaut le coup.

 

Quoiqu'il paraît que je devrais être dégoutée de tout ce qui est addictif d'ici la fin des 42 jours... Au douzième jour ce n'est pas flagrant pour moi.

 

Sinon, j'ai trouvé un titre pour mon roman ou plutôt Yaële a trouvé un titre : Confessions d'une Ingénue de cinquante ans. J'espère qu'il sera assez percutant pour trouver des lecteurs.

 



08/02/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres