pas-de-chimio-pour-moi

pas-de-chimio-pour-moi

JOURNAL D'UNE GROSSE RIGOLOTTE QUI NE VOULAIT PAS DE CHIMIOTHERAPIE !

JOURNAL D'UNE GROSSE RIGOLOTTE QUI NE VOULAIT PAS DE CHIMIOTHERAPIE !

 

Paris, le 28 janvier 2016

 

J'ai appris il y a deux jours que j'avais un lymphome malin de bas grade donc 100% guérissable... Enfin une bonne nouvelle ! Vu mes convictions, j'ai décidé de ne pas faire de chimio. Je pense que ça soigne certaines choses mais bouzille un tas d'autres choses dans le corps.

Je m'attendais à une résistance venant de mes médecins (bah ! Oui maintenant j'ai des médecins : le traitant, enfin la traitante -vu que c'est une femme – le chirugien et l'oncologue (il m'a dit lui même que maintenant o disait ça pour faire plus chic!!) Mais à part ma doctoresse qui voudrait que je fasse un protocole, les deux autres ne sont pas contre mes idées. J'allais dire, ils sont d'accord, mais ce n'est pas complètement vrai.

J'ai demandé : Est-ce que je suis au bord de la mort ? (je n'y croyais pas une minute vu ma bonne mine et mes kilos en trop. ) La réponse a été non.

Est-ce un cancer à évolution rapide. Une fois encore non. Donc j'ai le temps d'essayer autre chose ?

Oui ont-ils dit (Chacun leur tour, je ne les ai pas vu ensemble). L'idée c'était de faire une prise de sang ce matin et de refaire la même dans 7 semaines après ma cure.

 

C'est quoi ma cure ? La cure de Breuss. En gros 6 semaines à ne boire que du jus de betterave, carotte, céleri, radis noir (environ 33 cl par jour) plus trois tisanes différentes. Je vais rajouter du curcuma, du gingembre et du citron. Je vais aussi prendre du sérum de quinton en hypertonique et me procurer dès que possible... dans un mois au plus tard des feuilles fraîches d'Aloé Véra.

 

Je vais y adjoindre des lavements au café vert tous les trois jours.

 

Et pour finir, je vais utiliser toutes les techniques énergétiques que je connais.

 

En ce moment même mon appareil de Tong Ren fonctionne.

 

 

 

 

Paris, le 29 Janvier

Hier, j'ai arrêté d'écrire car j'avais trop mal au bras. C'est un truc que je remarque, tout m'est douloureux. Et mes ongles sont dans un état épouvantable. Moi qui essaie d'avoir de beaux ongles, qui me fatigue à me mettre du vernis. Parce que j'aime les ongles vernis mais ça me casse les pieds de les vernir (ceux des pieds aussi) Enfin là c'est une catastrophe, ils sont courts, très courts et ils se cassent. J'imagine que la fragilité de mon organisme se voit là... En même temps, je ne monte pas sur scène deux mois et demi et j'espère avoir retrouver tout mon potentiel à ce moment là.

 

J'ai commandé mes feuilles d'Aloé Véra.

 

J'ai trouvé un endroit où aller me reposer près de Perpignan, c'est plutôt bon marché 30 € par jour avec donc soleil et extracteur. En revanche, je ne suis pas sûre que ce soit ouvert avant avril. J'ai envoyé un mail pour demander

 

J'ai appelé tous mes amis qui font des soins à distance et je n'ai même pas eu besoin de leur demander pour qu'ils ou plutôt qu'elles m'incluent dans leurs soins (Louise, Chantal, Marie) Merci à elles. Jacky Georges m'a donné les coordonnées d'un guérisseur`à qui j'ai laissé un message. Christine m'a donné celles d'une fasciathérapeuthe qui m'a dit qu'elle ne pouvait rien faire pour moi pour l'instant, que si elle me touchait, elle activerait le cancer. Et enfin Odile m'a appelée pour m'apporter son soutien puisqu'elle a combattu elle-même un cancer sans chimio, il y a une douzaine d'années.

 

En revanche un thérapeuthe que je connais, qui m'avait envoyé ses vœux de bonne santé hier et à qui j'avais répondu que là, la santé c'était pas ça, m'a appelée pour me faire part de son affection, mais a essayé de me culpabiliser sur le fait que j'étais dans le déni et que j'y étais depuis des années, que c'était pour ça que j'étais dans cet état. Que c'était mon évitement de la souffrance qui m'avait menée là... Dans tout ce qu'il disait, j'entendais  (comme le serpent de Robin des Bois (en dessin animé) « Viens me voir ! Viens me voir ! »pour que je me fasse du blé sur ton dos... Et d'ailleurs à la fin il me l'a proposé... Comme je lui ai dit que sans travail en ce moment, j'étais sans argent... Il n'a pas insisté...

 

Sinon, je regarde à nouveau « Friends » pour son côté thérapie par le rire et je dois dire que j'ai eu deux trois éclats de rire francs.

 

Et la faim dans tout ça ? Pour l'instant il n'y en a pas. J'ai du un peu organiser les choses car j'ai trois tisanes différentes et je dois jongler avec. Le matin c'est tisane rénale, puis toutes les heures une gorgée de jus (betterave, carotte, céleri, radis noir, curcuma, gingembre, citron) alternée avec une gorgée de décoction de sauge. Et à 17 h une tasse d'infusion de Géranium. Honnêtement, je n'ai pas vraiment le temps d'avoir faim et puis haut les cœurs, la bonne nouvelle, c'est que je vais pouvoir manger une salade sans 40 jours...  C'est pas beau la vie ?



30/01/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres