pas-de-chimio-pour-moi

pas-de-chimio-pour-moi

Je fais tout et n'importe quoi.

Soyons réaliste le jeûne, ça me gave ! Si on peut dire...

 

Je suis dans une anarchie totale sur le plan alimentaire, c'est d'ailleurs pourquoi je ne viens pas écrire. Je ne sais plus trop quoi dire.

Toutes les semaines, j'essaie de faire un jeûne sec (sans boisson) de 48 h mais je craque au bout de 24 h.

 

Le froid (ou c'est une excuse...) me donne envie de cuisiner et de manger... Mais je m'équipe de plus en plus pour une alimentation crue. Comme je n'ai pas encore de déshydratateur... Je me sers du four à 80°.

 

Je suis allée au salon bio vendredi et j'ai écouté une conférence de France Guillain sur l'importance des graisses brunes, donc je me suis remise au miam-O-fruit . Pour les bains dérivatifs, je n'ai jamais cessé si ce n'est après la biopsie jusqu'à ce que ce soit bien cicatrisé.

 

Mais le truc le plus important je crois c'est cette propolis rouge que ma conseillé Martine, cette femme fantastique qui a un magasin bio à la Seyne sur mer.

 

Quand j'ai commencé la Propolis le 19 avril, je tenais environ 2h 30 en activité avant d'être obligée de me reposer.

Maintenant, je peux être active environ 9 à 10 h par jour ce qui change tout. 


Ce que je fais de nouveau ?

Je vois tous les quinze jours un homme magnifique, Philippe, qui est guérisseur.

Je continue la triaxothérapie

Je fais de la cohérence cardiaque avec la merveilleuse Louise

Et je prends la propolis, l'asiantonic et des algues Klamath. Au salon bio, j'ai rencontré la "nutriponcture" et je prends 10 comprimés dans un certain ordre matin et soir.

 

J'ai, en fait, l'impression d'être guérie. Si je ne sentais pas les ganglions, j'en serais sûre. Je vais voir ce que dirons les examens que je ferai le 15 juin.

 

 



29/05/2016
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres